Journée de Récollection 2019

Elle a eu lieu à la Maison St Louis Beaulieu le 1er décembre

PROGRAMME 


- 08h30 : Accueil (café, thé, jus d’orange, gâteaux secs)
- 09h00 : Conférence par le Père Francis AYLIES, sur le thème
                                  " MELKISEDECH et ANNE : entre travail et réjouissance "
- 11h30 : Eucharistie dominicale célébrée par le Père Francis AYLIES
- 12h30 : Déjeuner
- 14h00 : Echanges sur le thème de la conférence
- 15h00 : Informations diverses par les présidents de nos associations
- 15h30 : Fin de la récollection

Cette rencontre avec les autres hospitalités de Gironde est toujours un moment d’échanges et retrouvailles.DSC_0358.JPG

Un rapide tour des hospitalités présentes permet de faire un point de l’année écoulée.

  • Notre-Dame des Armées voit désormais arriver des militaires blessés en OPEX.

  • L’Hospitalité Franciscaine a des difficultés pour recruter des bénévoles et en particulier des infirmiers.

  • L’Hospitalité du Rosaire note un pourcentage appréciable de nouveaux qui renouvellent leur démarche l’année suivante.

  • L’Hospitalité Amicitia fêtera en 2020 le centenaire de leur association.

  • Lourdes Cancer Espérance annonce également qu’ils fêteront leur 35ème année d’existence en 2020.

Tous disent leur difficulté à recruter des bénévoles.

C’est le père Francis AYLIES qui nous accompagne au cours de cette journée. Il nous précise que les travaux de l’église Saint-Rémi seront terminés l’été 2020. La proximité avec la Cité du Vin, a donné l’idée de restaurer Saint-Rémi autour de la symbolique de la vigne et du vin. Trente-trois références bibliques seront représentées. Nous avons hâte de voir cette belle réalisation.

Nous avons ensuite le plaisir d’assister à la conférence du père AYLIES.                                     DSC_0344.JPG

Nous prenons connaissance de quelques feuilles d’un texte qui, dans un premier temps, nous a paru un peu ardu. Il est question de Melkisédek, du rôle du prêtre, de prophète et de vin !

Petit à petit, grâce aux explications habilement déroulées de notre conférencier et au travers du rôle du prêtre « Prophète et Roi », nous descendons au bord du Gave. Dans sa mission à Lourdes l’hospitalier est facteur . Nous sommes au service de qui ? Est-ce que ma parole est une nourriture pour le malade ? Quel catéchuménat avec la personne accompagnée ? Nous devons rendre compte de l’espérance que nous portons et l’offrir à celui qui n’en a plus, lui proposer un autre chemin. La foi est une nouvelle pupille dans notre œil pour un autre regard. Les hospitaliers ont l’extraordinaire spontanéité du service, leur devise c’est bien : « servir ». Ils font le choix, parmi les hommes, pour intervenir auprès de Dieu, en faveur des personnes qui leur sont confiées.

A Lourdes, il est au service d’une rencontre entre le malade et le Seigneur.

Quand il revient, il n’est plus pareil, il y a eu un face à face avec Dieu : « son visage n’était plus le même ».

Lourdes n’est pas qu’un lieu de fraternité, il y a un message « d’ailleurs » qui nous est donné. Malgré les difficultés, restons ivres de l’Esprit Saint.

Après cet exposé fort intéressant, de nombreuses portes de réflexion se sont ouvertes !

Nous nous dirigeons vers la chapelle pour assister à la messe du 1er dimanche de l’Avent. A la fin de la célébration, nous avons la joie de voir tous les représentants des hospitalités se tenir un instant main dans la main autour du Père : une belle image symbolique qui marque la fraternité de notre mission face à tous nos amis accompagnés.

PHOTOS DE CETTE JOURNEE : Pour télécharger ou voir tout ou partie de ces photos, vous êtes invités à accéder au classeur

Si vous avez des difficultés vous pouvez aller sur une petite procédure qui vous aidera